Rechercher
  • Solurail

Ensemencement hydraulique: mélangeur à jet ou mécanique ?

Dernière mise à jour : oct. 28

Lorsqu’arrive le temps pour un entrepreneur de magasiner LA machine qui correspond le mieux à ses besoins, la question quant à la méthode pour mélanger les produits est un incontournable. Le mélangeur à jet et le mécanique possède leur lots d’apports et de limites. La visée de ce texte est de couvrir les points essentiels de ces deux types de mélangeur.


Pour mélanger les différents produits nécessaires à l’hydro ensemencement, le mélangeur mécanique utilise des palmes fixées à une vis sans fin (shaft) à l’intérieur du réservoir. De cette façon, les palmes font un mouvement circulaire lui permettant de fragmenter/mélanger les produits ensembles. Avec ce type de mélangeur, l’hydro ensemenceur est plus rapide à charger puisque l’opérateur n’a pas à défaire la balle de paillis avant de l‘insérer dans la machine. Aussi, le mélange (bouillis/slurry) peut être plus épais, ce qui permet d’appliquer davantage de matériaux sur une surface donné.

Qui plus est, tous les types de paillis peuvent être insérer dans le mélangeur mécanique. Ceci étant un élément crucial quant à la prise de position chez l’entrepreneur. En effet, avoir la possibilité d’utiliser tous les paillis permet une plus grande latitude vis-à-vis les travaux à réaliser. Toutefois, puisque ce mécanisme est plus complexe, il nécessite davantage de maintenance. Et qui dit plus complexe dit également plus couteux.


Du côté du mélangeur à jet, ce sont les jets occasionnés par un système de pompe centrifuge qui permet le mélange et la pulvérisation du produit. La pompe doit fonctionner pendant toute la durée d'utilisation de la machine. Une partie du débit de la pompe est renvoyée dans le réservoir à travers une série de jets pour faciliter le mélange du paillis, des semences, des engrais, etc. que vous allez mettre dans le réservoir. Le reste du débit de la pompe est utilisé pour pousser le matériau à travers le tuyau afin qu'il puisse être appliqué au sol.

L’un des atouts de ce type de machine est d’être plus facile à opérer seul puisqu’elle est moins complexe que son confrère mécanique. En effet, elle a peu de pièces mobiles et de commandes à gérer. Il faut simplement mettre l’eau dans le réservoir, démarrer le moteur et la pompe fait le reste. Ce modèle est également moins dispendieux. Malheureusement, seul le paillis de papier ou le mixte de paillis de bois/papier peuvent être utilisé. De ce fait, les travaux nécessitant du paillis 100% en bois, tel que le contrôle de l’érosion, ne seront pas possible à réaliser.


Force est de constater que l’achat de la machine est intimement lié aux travaux/projets que l’entrepreneur souhaite mener à terme ainsi qu’au coût de celle-ci.


L'équipe Soluseed, division de Solurail, est allé de l'avant avec un mélangeur mécanique puisque cette machine convient davantage aux ambitions et aux projets convoités par notre équipe. À ce sujet, notre positon s'inscrit dans une volonté de répondre aux besoins des clients ayant des travaux d'envergures.


14 vues0 commentaire